Le confort thermique de la maison est un facteur primordial pour se sentir bien chez soi. Ce confort peut s’obtenir par différents moyens, notamment grâce à une bonne ventilation et une isolation performante. Cependant, les ouvertures telles que les fenêtres représentent aussi un élément clé du confort thermique. En effet, elles seraient à l’origine de 20 % des déperditions de chaleur dans l’habitat. Un chiffre conséquent qui encourage l’installation de fenêtres bien isolées et de qualité. L’entreprise experte du confort thermique, HPS environnement, nous donne ses meilleurs conseils pour choisir les fenêtres adaptées à nos besoins et nos envies.

Quels sont les matériaux à privilégier ?

Les menuiseries ne représentent d’un faible pourcentage de la surface de l’ouverture. Cependant, elles sont déterminantes dans l’esthétisme que vous souhaitez donner à votre logement. Par ailleurs, les menuiseries sont aussi un facteur essentiel d’une bonne isolation. Il existe de nombreux matériaux, mais pour les plus répandus, on retrouve le PVC, le bois et l’aluminium.

Tout d’abord, le PVC présente un avantage économique et une facilité d’entretien non négligeable, tout en assurant une isolation performante. Pour ce qui est des menuiseries en bois, souvent fabriquées à partir du bois de chêne ou de pin, elles sont idéales pour des maisons écologiques. De plus, elles présentent un design chaleureux et une bonne isolation phonique. Enfin, les fenêtres en aluminium sont plus onéreuses mais elles conviennent parfaitement pour des ouvertures de taille imposante, comme des baies vitrées. Elles sont aussi reconnues pour leurs performances en matière d’isolation phonique, de clarté et d’esthétisme.

Comment mesurer les performances thermiques d’une fenêtre ?

Chaque fenêtre commercialisée en France est dotée d’un indice appelé Uw. Ce coefficient thermique correspond à la mesure de performance de la fenêtre dans son ensemble en associant la performance de la fenêtre et celle du vitrage. Le coefficient est généralement compris entre 1,2 et 2,2. Plus il est élevé, moins la performance sera bonne. Par conséquent, il est essentiel de prendre en compte ce coefficient au moment de l’achat de vos fenêtres.

Que choisir entre le double et le triple vitrage ?

En ce qui concerne les façades nord et est, elles sont davantage exposées aux intempéries comme la pluie et le froid. Ainsi, si vous vous situez dans une région au climat assez rude, il est préférable d’opter pour du triple vitrage pour ces façades. Autrement, le double vitrage est devenu une norme pour la plupart des habitations. D’autant plus que les innovations en termes de vitrage ont considérablement augmenté ces vingt dernières années. Par conséquent, les performances proposées par les fenêtres en double vitrage sont légèrement plus faibles que celles proposées par le triple vitrage. Dans tous les cas, le simple vitrage est désormais à proscrire.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)