Créer, imaginer, concevoir et aménager un espace intérieur, c’est le corps de métier des architectes d’intérieur. Pourtant ce métier présente de nombreuses compétences très variées. Basé sur la créativité, le métier d’architecte d’intérieur nécessite bien d’autres qualités. Faisons le point ensemble sur ce très beau métier, grâce à l’expertise et les connaissances de l’architecte d’intérieur, Laurent Hosana.

En quoi consiste le métier d’architecte d’intérieur ?

L’architecte d’intérieur a pour objectif de concevoir des espaces en fonction des besoins et des envies de chaque client. Les besoins du client peuvent concerner des espaces privés tels que des appartements, des maisons, des villas mais il peut aussi concerner des espaces professionnels comme des bureaux. Enfin, l’autre partie des projets des architectes d’intérieur concerne souvent les hôtels, les magasins, les restaurants ou tous les espaces commerciaux en général.

Indépendamment de l’usage de l’espace, l’architecte d’intérieur procède toujours de la même manière. Il doit, tout d’abord, élaborer des esquisses et différents plans de l’espace à aménager, soit sur papier soit via des logiciels spécifiques. Il fait généralement plusieurs propositions au client afin de lui laisser le choix qui correspondra le mieux à ses envies et ses goûts. En parallèle, l’architecte d’intérieur doit réaliser des estimations techniques mais aussi financières concernant la faisabilité de son projet. Suite à cela, il doit s’entourer d’artisans capables de réaliser son projet et c’est à lui de coordonner ce projet tout au long de son élaboration, jusqu’à la réception du chantier.

Quelles sont les qualités principales d’un architecte d’intérieur ?

D’après Laurent Hosana, la beauté de ce métier réside dans sa polyvalence et son sens de l’esthétisme. En effet, l’architecte d’intérieur doit tout d’abord avoir été formé aux techniques de dessin, aux logiciels mais il doit aussi être doté de nombreuses connaissances dans les matériaux et le bâtiment. Par ailleurs, il se doit d’être sensible à l’art et être doté d’une bonne fibre artistique. Ensuite, une fois qu’il exerce son métier, l’architecte d’intérieur a besoin d’être à l’écoute de ses clients et avoir un sens du professionnalisme que ce soit auprès de ses clients mais aussi auprès des artisans qui collaborent avec lui.

Quelles études pour devenir architecte d’intérieur ?

Un architecte d’intérieur doit réaliser un certain nombre d’années d’études avant de pouvoir exercer. Ainsi, il doit tout d’abord obtenir un baccalauréat général. Pour la première partie des études supérieures, les étudiants peuvent se diriger vers un BTS étude et réalisation d’agencement durant 2 ans ou bien un Diplôme National d’Art Option Design (DNA). Avec une de ces deux formations, l’étudiant peut obtenir un poste de technicien assistant concepteur. Par la suite, si l’étudiant souhaite réellement devenir architecte d’intérieur, il doit alors aller jusqu’au bac +5 qui lui permettra d’obtenir le Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique Option Design, aussi appelé DNSEP. Au total, on compte 14 écoles reconnues par le Conseil Français des Architectes d’Intérieur (CFAI) qui délivrent un diplôme officiel d’architecture d’intérieur.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
L’architecture d’intérieure, un métier aux multiples facettes, 5.0 out of 5 based on 1 rating