Le travail d’un médiateur professionnel est de faciliter la rencontre entre les parties d’un conflit, en face à face, pour favoriser les échanges et l’expression de ressenti, d’émotion de difficultés. Pour notre expert en médiation Antonino Mercuri, si on ne peut véritablement pas se rencontrer notamment dans un conflit, c’est par peur de l’expression des faiblesses des uns et des autres. Or, c’est ce qui va nous permettre de nous entendre et de nous retrouver plus facilement. Un médiateur professionnel peut également aider une entreprise à mettre en place un système de médiation interne et qui fonctionne de façon permanente comme une autre forme de médecine du travail.

L’utilité d’un dispositif de médiation interne

Le dispositif de médiation professionnelle interne et mis en place par des médiateurs professionnels. Cela répond aux besoins des organisations à prévenir des risques psychosociaux ou des souffrances relationnelles. C’est toute une démarche qui n’est pas sans conséquence sur la manière de concevoir l’entreprise et de concevoir les relations humaines. C’est une démarche très médicalisée.

Contrairement aux idées reçues, Antonino Mercuri nous précise que le dispositif de médiation professionnelle interne ne permet pas seulement de restaurer la qualité des relations humaines ou de résoudre les problèmes liés à l’entreprise. Le médiateur professionnel aide les entreprises à développer l’idée d’une charte, une sorte de convention via médiation. C’est une démarche éthique à proprement parler qui peut s’appliquer aussi à d’autres problématiques de relations externes. Car ce sont les salariés eux-mêmes, avec l’aide d’un médiateur externe, qui vont devenir médiateurs professionnels internes.

Les conditions pour réussir une médiation professionnelle

Pour qu’une médiation au sein d’une entreprise se passe dans de bonnes conditions, il va falloir qu’il ait deux décisions. D’abord la suspension provisoire de l’application du règlement intérieur de façon à ce que les protagonistes du conflit puissent avoir recours au médiateur en toute confiance. Puis qu’il y ait une suspension du lien de subordination hiérarchique. Ce sont les deux conditions fondamentales essentielle et incontournable pour que la médiation soit crédible au sein d’une organisation.

Selon Antonino Mercuri, expert en médiation professionnelle, afin de mettre en place une convention via la médiation, il y a d’abord une étape de diagnostic pour identifier qui, en interne, va pouvoir devenir médiateur. Ensuite, les salariés choisis vont suivre une formation spécifique et un tutorat est mis en place en collaboration avec les médiateurs référent et les interlocuteurs internes. S’en suit un travail d’information interne de l’ensemble des partenaires sociaux et des structures internes de l’entreprise de façon à ce qu’il puisse y avoir un recours facilité à ce dispositif. Aussi pour réussir à mettre un terme à ces grandes difficultés auxquelles certains salariés sont confrontés sans pouvoir en parler autour d’eux.

Une fois le dispositif est mis en place, et en collaboration avec le top management de l’entreprise un groupe de médiateurs professionnels internes est constitué en fonction de la taille de l’organisation et qui devient, par la suite, un instrument au service des salariés leur permettant de pouvoir échanger sur la nature de leurs frustrations et leurs difficultés.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)