juillet 22nd, 2013

Faire appel à l’éco-prêt aide dans le financement des travaux d’amélioration de performance énergétique des logements. Pourtant, très peu sont les gens qui y pensent. Mais quelles sont les conditions nécessaires pour demander ce type de prêt ? Et que faut-il faire pour y accéder ? Nous allons les découvrir ici.

Les conditions nécessaires pour demander l’éco-prêt
L’éco-prêt appelé aussi «prêt développement durable» parce qu’il donne la possibilité d’effectuer des travaux de mise en normes énergétiques.

Le logement devra ainsi suivre les conformités en matière de réglementation thermique RT2012, ce qui implique qu’il devra être équipé d’un dispositif lui permettant de consommer en moyenne 50kWh/m²/an en énergie, ce qui pourra changer par rapport à la région.

Dans le pays français, l’immobilier est premier en termes de consommation énergétique. C’est pour cela que l’État s’est beaucoup impliqué pour améliorer la construction ou la rénovation de maison afin qu’ils deviennent des logements écologiques.

L’éco-prêt comprend alors l’achat d’équipements écologiques (laine de coton, ouate de cellulose,fibre de bois, …), la pose d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière et l’usage de matériaux naturels en matière d’isolation thermique. De ce fait, une hausse des matériaux utilisés pour l’isolation thermique a été constatée en France pendant ces dernières années, et ce, à part les campagnes de vente de panneaux photovoltaïques et autres équipements de ce genre.

Une isolation écologique efficace assure un minimum de consommation en énergie
Pour pouvoir demander un éco-prêt, l’utilisation de matériaux écologiques efficaces est nécessaire, cela afin de diminuer la consommation énergétique du logement. Dès lors, la filière des isolants bio-sourcé profite pleinement de ce système, mais aussi les accessoires et les produits d’étanchéité.

Pour ce qui est de l’isolation thermique du logement, il s’agit ici de la réduction des déperditions de chaleur, à savoir les échanges de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur du logement. Le but d’une bonne isolation thermique est de bien utiliser l’énergie pour ne pas le gaspiller.

Niveau réduction d’humidité dans l’habitat, l’utilisation d’une peinture à l’argile est très performante, avec sa grande capacité hygrométrique, elle permet de réguler la quantité de vapeur d’eau à l’intérieur de la maison en la stockant et la rejetant, selon les conditions.

Pour en savoir plus sur l’éco-prêt et les conditions pour le bénéficier, rendez-vous sur un site spécialisé ou trouver le crédit immobilier qui vous convient à l’aide d’un courtier en crédit immobilier en ligne.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

This entry was posted on lundi, juillet 22nd, 2013 at 3:05 and is filed under menu_cat, slide_cat. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.