Je me présente, je suis dirigeant d’une entreprise artisanale multi travaux. Essentiellement nos 2 cœurs d’activité sont : le placo et la peinture. J’ai une équipe de 15 bonhommes : plaquistes, jointeurs et peintres en bâtiment.

Aujourd’hui les Echos Artisans m’ont demandé de faire part de mon expérience et j’espère qu’elle servira à mes collègues artisans qui, parfois, peuvent se poser des questions comme :

  • Qui a déjà travaillé pour un promoteur immobilier sur du neuf en vefa ?
  • Vaut-il mieux choisir un gros promoteur ou un petit promoteur ?
  • Relations compliquée avec le maître d’œuvre, prix tirés vers le bas, paiements parfois retardés, est-ce que cela vaut le coup de s’embêter avec de tels chantiers ?

Je vais donc essayer de traiter toutes ces problématiques et vous éclairer sur mes collaborations avec ces gens-là (comme disait Brel, parce que c’est vrai que ces gens-là, même si ils sont du métier, vivent dans un autre monde et ne brassent pas le même volume d’affaires que nous petits artisans).

Travailler avec un promoteur immobilier sur du neuf en vefa

Attention, le métier du neuf en vefa est un peu différent de ce qu’on peut faire sur des chantiers de particuliers. Ici, tout est formaté, et c’est du travail répétitif. On va se taper par exemple 10 T2 de 40m². N’y allez pas les mains dans les poches, mieux vaut être équipé. Louez le matériel si vous ne l’avez pas, ça vous fera gagner beaucoup de temps et donc d’argent. Cela vous permettra d’être à l’heure pour la livraison et de gagner des bons points auprès de votre donneur d’ordre.

Mon avis et conseil d’ami : ne grapillez pas quelques euros et ne lésinez pas sur les moyens. Un promoteur peut vous remplir votre carnet de commandes alors soyez pro, louez du matos et livrez de la qualité en temps et en heure.

Autre gros problème c’est que si par exemple on fait le placo et la peinture parfaitement nickel, il se peut qu’un gros lourd, le plombier par exemple, vienne tout dégueulasser en posant son évier.

Conseil numéro 1 : faites des PV de recette avec le maître d’œuvre pour lui refacturer une intervention plus tard si jamais un confrère met à mal le chef d’œuvre que vous aurez livré.

Quel promoteur choisir en tant que sous traitant : gros ou petit ?

Pour moi, tout est bon à prendre. Ce qui importe n’est pas la taille du promoteur mais plutôt sa manière de travailler, son sérieux, les produits qu’il livre.

Si vous travaillez pour un promoteur qui a un bon suivi client et qui donc bénéficie d’une bonne réputation, vous pourrez vous en servir pour que cela vous serve aussi et contribue à l’image de votre propre société.

Par contre, si vous travaillez pour une boîte qui a une mauvaise image, vous ne pourrez que rarement mettre en avant cette sous traitance.

Cela vaut-il le coup de s’embêter ?

Oui je sais. Quand on a l’habitude de travailler pour des particuliers et d’encaisser du cash plutôt rapidement, devoir se coltiner un maître d’œuvre hyper exigeant, devoir négocier comme un marchand de tapis pour décrocher le contrat tout en gardant un semblant de marge, et parfois faire des avances de tréso et attendre le paiement pendant 60 jours peut nous amener à nous poser cette question.

Croyez moi, ça vaut le coup. Cela donne une autre dimension à votre entreprise et moi ça m’a permis d’embaucher et de passer à la vitesse supérieure. On marge moins, certes mais on travaille. Y’a que les fainéants qui refuseront de travailler. Surtout si on choisit le bon partenaire, pour ça voilà mon point de vue :

Spirit immobilier avis très favorable : j’ai beaucoup aimé travailler pour ce groupe. C’est carré, c’est correct, ça paye pas trop mal et c’est vraiment des gens qui savent de quoi ils parlent. Immobilier résidentiel ou d’entreprise, il y a du job donc je recommande vivement.

Bouygues immobilier : un peu dur mais vaut le coup. Bouygues est vraiment un gros gros gros promoteur. Un peu le mastodonte de la promotion. Ils tirent vraiment les prix vers le bas mais c’est pour coller au marché. Résultat : de grosses opérations pour rentabiliser en terme de volumes de logements. A mon avis si vous pouvez collaborer avec, n’hésitez pas.

Je pourrais en citer beaucoup d’autres : ogic, icade, altarea cogedim, … mais je n’ai pas travaillé avec eux donc j’en resterai là. Et je le répète, à mon avis Spirit immobilier est vraiment le meilleur promoteur avec qui j’ai collaboré.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)